Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

La Bibliothèque

30 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque

webmaster_220.gifLa Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche met à la disposition de ses adhérents, de ses sympathisants, des membres de ses Cercles locaux et des membres des partis "amis" des ouvrages aussi divers que variés, ayant pour thèmes la politique, la société, l'histoire, la littérature,...

Mais vous trouverez  aussi des livres pour vos enfants - collection complète des Harry Potter, "Fortune de France",... - afin que celles et ceux d'entre nous qui ne peuvent se permettre de budgéter ce poste, de plus en plus coûteux, puissent tout de même...Lire.

Pour connaître les conditions de prêt, contactez nous par mail.

Nous mettrons en ligne petit à petit la liste complète des ouvrages proposés, ainsi que leurs disponibilités.

Lire la suite

LES NOUVELLES LIGNES MAGINOT

30 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #Les Communiqués

Venant immédiatement après l’explosion de colère des jeunes dans les banlieues, le durcissement du contrôle de l’immigration annoncé par le Gouvernement renseigne sur les préjugés de ce dernier, et ceux qu’il prête à l’électeur :
« ce seraient bien sûr ces gens venus du sud qui seraient les fauteurs de troubles. Il faudrait donc en interdire la venue ».

Sensationnelle invention, pour favoriser les progrès de la langue française dans le monde, que d’interdire l’accès du territoire national aux étudiants qui ne la maîtrisent pas complètement ! Formidable progrès de l’humanisme républicain que celui qui exclut pendant deux ans toute possibilité de regroupement des familles d’immigrés, les fausses, ce qui se conçoit, comme les vraies, qui sont tout de même les plus nombreuses !

Etonnant paradoxe de la politique française, qui obtient du législateur de Côte d’Ivoire, au nom des droits de l’homme, que la femme de nationalité étrangère qui épouse un ivoirien acquiert la nationalité ivoirienne si elle en fait option au moment du mariage, mais entend que le législateur français impose un délai minimum de quatre ans, avant toute demande de naturalisation, à l’étranger ayant épousé un français !

Non, la France n’a pas seulement un problème social dans ses banlieues. Elle doit aussi faire faceau préjugé de race ou de religion, celui qui stigmatise à raison des origines ou des croyances. C’est celui-ci qu’il faut combattre, par une offensive vigoureuse, plutôt que de chercher à édifier, contre l’immigration née de l’égoïsme des nantis, de nouvelles lignes Maginot, aujourd’hui à nos frontières extérieures, demain peut-être à la périphérie de nos villes, si l’on suit la logique de Finkielkraut.

Pour le Parti Radical de Gauche, les vraies priorités sont :

• le droit de vote aux élections locales pour les non-européens ayant une résidence stable en France et y acquittant leurs impôts,
• l’engagement d’une grande politique éducative et culturelle d’éradication des préjugés fondés sur la race ou la religion,
• le déploiement d’un vaste programme d’égalité réelle en faveur des territoires et des populations qui ont été les oubliés de la République,
• l’engagement, à l’échelle européenne, de l’action la plus vigoureuse au profit du développement économique et social du continent africain, où l’espoir des peuples ne sera sûrement pas comblé par une simple taxe sur les billets d’avion.
Télécharger le tract du PRG :
Lire la suite

Juste pour le fun...Ou le dernier visuel de la coupe du monde de foot...

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Lire la suite

Fouché - Louis Madelin de l'Académie Française

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque

Fouch--.jpg









































En deux Tomes , cet ouvrage couronné par le prix Triennal Thiers de l'Académie Française est proposé ici dans sa version du 15 mars 1903.

Au-delà des amateurs d'histoire napoléonienne, il ravira tous ceux qu'intéressent la psychologie politique, la virtuosité administrative et l'habileté financière. 

Autant d'aspects bien étudiés par Louis Madelin, qui a le sens de la formule, mais aussi celui du portrait, et qui sait donner aux perpétuelles manoeuvres de cet inlassable manoeuvrier le souffle d'une fresque. 

Agrégé d'Histoire, Docteur en lettres, Louis Madelin a été pendant la première moitié du XXème siècle l'un des grands historiens de l'Empire.

"Pour la première fois, les traits de Fouché nous sont présentés sous leur véritable aspect dans la monumentale biographie de Louis Madelin" (Stefan Zweig).

"Fouché a trouvé en Louis Madelin un avocat de talent, dont le livre restera comme l’un des classiques de l’école historique française" (Jean Tulard).
Lire la suite

Comment ils ont tué Tapie - André Bercoff

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque



Ce livre est la chronique d'une manipulation savamment préparé. Quelles que soient les condamnations dont Beranard Tapie a fait l'objet et les instances en cours, une chose est sûre et certains même s'en vantent : il fallait "en finir" avec le trublion de la politique-spectacle. A la veille des élections municipales et présidentielles de 1995, ils étaient nombreux à ne vouloir en aucun cas revivre le cauchemar d'un Tapie récoltant, malgré les poursuites et mises en examen, 13,5 % des voix au scrutin européen.

Alors que faire ? Attendre le verdict du pénal ? Trop long...Le ruiner, en revanche, quelle tentation ! Le rendre inéligible du jour au lendemain pour cause de faillite. On allait s'y employer...


Accrochez vos ceintures : dans le maelström des moeurs financières et politiques françaises de cette fin de siècle, André Bercoff vous décrit par le menu un exercice de haut vol !


Lire la suite

Chirac confirme Villepin

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Le président de la République, qui s’est exprimé lundi 26 juin au journal de 20 heures de France 2, a réaffirmé sa confiance à Dominique de Villepin et adopté un ton résolument optimiste.

Jacques Chirac a répondu en direct de l'Elysée, durant une trentaine de minutes, aux questions de la journaliste Arlette Chabot dans le journal de 20 heures de France 2. Il a assuré de sa confiance Dominique de Villepin, en affirmant que le gouvernement poursuivrait son action "jusqu'à son terme", l'élection présidentielle de 2007. "Je ne vois pas au nom de quoi aujourd'hui je changerais un gouvernement qui a rempli parfaitement son contrat", a affirmé le président de la République, dénonçant une "ébullition politique et médiatique liée aux perspectives électorales".

Résolument optimiste, souvent contre toute évidence, il a chanté le bilan d'un peu plus d'un an d'action gouvernementale, expliquant que le chômage "a très sensiblement diminué". Sans oublier la croissance "réaffirmée" et l'insécurité dont "l'amélioration est extrêmement sensible"…

Tout juste a-t-il demandé à Dominique de Villepin d'être "plus à l'écoute et d'avoir plus de contacts avec sa majorité parlementaire". Une réponse bien faible, après les déchirements qu’a connu l’UMP récemment, sur des dossiers comme la fusion Edf/Suez ou de l'amnistie accordée à Guy Drut. Plusieurs députés UMP ont ces dernières semaines demandé ouvertement le départ du Premier ministre.

Par ailleurs, interrogé en fin d'entretien sur son avenir, le chef de l’État a indiqué qu'il ne dévoilerait qu'au premier trimestre 2007 son intention de se représenter ou pas à la présidentielle. Nicolas Sarkozy, président de l'UMP et ministre de l’Intérieur - auquel Jacques Chirac a exprimé sa "reconnaissance", assurant qu'il n'y avait "pas de "rivalité insupportable" entre celui-ci et Dominique de Villepin – a estimé "que le Président de la République avait dressé le portrait d'une France qui gagne".

A gauche, le ton était à l’ironie, à l’image de Julien Dray, porte-parole du PS, selon lequel "on n'attendait pas grand-chose de l'intervention du président de la République, on n'a pas été déçus". Pour Jean-Michel Baylet, président du PRG, "il est clair" que Jacques Chirac "est à côté du sentiment général des Français lorsqu'il affirme que le gouvernement « a rempli son contrat » et leur donne satisfaction. La réalité politique est que ce gouvernement est irrémédiablement usé et doit être changé."


Lire la suite

Histoire de la Vè République - sous la direction de Roger Faligot et Jean Guisnel

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque











































De l'opération "Réssurection" en 1958, coup d'Etat fondateur qui ne dit pas son nom à l'affaire Clearstream de 2006, la véritable histoire de la Vè République ne s'apprend pas dans les manuels scolaires. Il y est question d'officines discrètes, d'agents secrets et de "barbouzes", d'opérations militaires clandestines et souvent sanglantes, d'assassinats, de torture, de disparitions, de suicides, de manipulations en tous genres, de corruption, de réseaux occultes et de lobbies puissants et invisibles.

Dans ce livre, nourri de nombreuses révélations, sept journalistes d'investigation chevronnés racontent pour la première fois cette histoire secrète sous une forme aussi accessible qu'exitante et rigoureuse, dans une vaste fresque d'une centaine d'articles.

Des affres de la décolonisation et de ses suites, sous de Gaulle et Pompidou, aux affaires financières qui ont jalonné les règles de Giscard d'Estaing, de Mitterrand et de Chirac, en passant par les manoeuvres méconnues des lobbies du nucléaire et de l'armement, ils révèlent à quel point la Vè République s'est construite sur le secret.
Lire la suite

La face cachée du Monde - Pierre Péan - Philippe Cohen

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque













































Le monde change ; Le Monde aussi, mais pas forcément dans le bon sens. Le quotidien fondé par Hubert Beuve-Méry a été la victime d'un détournement.

Après avoir conquis la direction du Monde en 1994 et s'être affranchi de tout contrôle réel sur la gestion de l'entreprise, Jean-Marie Colombani, Edwy Plenel et Alain Minc ont installé le nouveau Monde au coeur des réseaux de pouvoir français.

Du soutien à Balladur lors de la campagne électorale pour la présidentielle de 1995 à la "chasse au Messier", en passant par un appui aux nationalistes corses dans le cadre du Processus de Matignon et par les campagnes contre les "nouveaux réactionnaires", la direction peut à loisir honorer ou discréditer hommes politiques, patrons et intellectuels, selon ses intérêts propres et ses choix partisans. Usant de son pouvoir d'intimidation, le Monde a  insidieusement glissé de son rôle de contre-pouvoir vers l'abus de pouvoir permanent...

Pierre Péan est enquêteur-écrivain. Philippe Cohen est journaliste et responsable du service Economie de Marianne.

 

Lire la suite

Dictionnaire des Oeuvres et des Thèmes de la Littérature Française - Michel Bouty

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque

Dictionnaire-des-Oeuvres-et-des-Th--mes-de-la-Litt--rature-Fran--aise.jpg









































Dans sa nouvelle édition mise à jour et enrichie d'une cinquantaine d'entrées, le Dictionnaire des oeuvres et des thèmes de la littérature française est à la fois :

 Un répertoire de près de 400 oeuvres, d'Adolphe à Zadig en passant par Les Bonnes, le Neveu de Rameau et Tristan et Iseult.

Un recueil d'environ 200 thèmes, d'absurde à voyage en passant par ennui, jansénisme et poète.

Un guide fiable et complet, conforme aux programmes de français des classes de lycée.

Une source sûre où puiser toute information, vérifier une référence...et satisfaire sa curiosité.

Michel Bouty est agrégé des lettres et Inspecteur pédagigique régional.
Lire la suite

A mort la gueuse ! - Gérard Boulanger

29 Juin 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #La Bibliothèque

A-Mort-la-Gueuse.jpg








































Comment Pétain liquida la République à Bordeaux ; 15, 16 et 17 juin 1940.

14 juin 1940. L'armée allemande occupe Paris. Le gouvernement français se replie de Tours à Bordeaux, alors submergée de réfugiés. Une république exsangue, assallie de toutes parts, va y céder sous les assauts de ceux-là mêmes qui étaient censés l'incarner et la défendre. Son agonie est brève : en trois jours - les 15, 16 et 17 juin -.

Le régime tombe, victime d'un "coup d'Etat dans la défaite" sans effusion de sang qui porte le maréchal Pétain au pouvoir. Après avoir signé l'armistice, Pétain obtient les pleins pouvoirs le 10 juillet à Vichy, et en profite pour finir le 11 juillet de liquider la République.

Paradoxe suprême, ce sont les militaires - Pétain, Weygand, Darlan - qui veulent cesser le combat, et les civils - Reynaud, Mendès-France, Mandel - qui veulent le poursuivre.

Avocat au barreau de Bordeaux depuis près de trente ans, Gérard Boulanger est également président de la Ligue des droits de l'homme de Gironde.
Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>