Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

La Fédération MRAP 40 Solidaire des sans-papiers grévistes

16 Avril 2008 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #Les Communiqués




SOUTIEN AUX SANS-PAPIERS GREVISTES

Plus de 200 sans-papiers viennent de se mettre en grève et occupent leurs entreprises.

Cette action a été coordonnée par la CGT. Tous demandent leur régularisation. Près de 150 bénévoles ont assuré la réussite de cette action solidaire pour la régularisation des sans-papiers qui a été préparée dans le plus grand secret.

- une centaine de travailleurs sans papiers ont investi le siège de l’organisme de formation des entreprises de nettoyage Faf Propreté,
- une vingtaine d’ouvriers occupent un chantier dans le 13e arrondissement de Paris.
- Dans l’Essonne, à Wissous, une quinzaine d’une filiale de Veolia propreté.
- Une quarantaine de salariés de la société de nettoyage industriel de Millenium à Igny
- Vingt cuisiniers de la chaîne de restaurant Chez Papa à Paris
- Huit salariés de Pizza Marzano (Paris)
- Cinq salariés du magasin Casa Nova en Seine-Saint-Denis
-  etc.. etc

Le journal le monde donne la parole à Kouma Bakar "Notre seule arme, c’est la parole…. Nous sommes de véritables esclaves. Nous ne voulons pas voler pour manger, mais vivre à la sueur de notre front … On bosse ici, on vit ici, on reste ici."

Le quotidien relate le propos de Francine Blanche, secrétaire confédérale de la CGT, "notre action a pour but de montrer qu’une bonne partie de l’économie de la région repose sur des employés sur-exploités".

voir le journal "le Monde"

Une partie du patronat demande elle-aussi la régularisation :

Johann Le Goff, gérant de la société Konex, qui affirme parler au nom d’une trentaine de chefs d’entreprise, a plaidé mardi pour « une régularisation simplifiée et rapide de nos travailleurs sans papiers »

voir le journal "l’expansion"

La fédération rappelle que dans les Landes, des sans-papiers sont aussi employés dans divers secteurs économiques. Des descentes de police épisodiques se traduisent par l’arrestation des travailleurs clandestins.

Assez d’hypocrisie !

La fédération MRAP40 comme la CGT Ile de France, demande la régularisation de ces travailleurs sans-papiers.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article