Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

Mécontentement dans l'éducation : baisse des effectifs et politique du gouvernement.

10 Juin 2008 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org





Grèves et manifestations aujourd'hui dans les écoles, collèges, lycées, universités et IUFM. En cause : la baisse des effectifs et la politique du gouvernement.


Ralliant l'appel lancé à toute la fonction publique, les syndicats « éducation » (FSU - SNUipp, Snes, Snuep, Snep, Snesup, CGT et Solidaires) entendent redire leur opposition aux suppressions de postes : les 11 200 décidées pour la rentrée 2008 et celles prévues les rentrées suivantes. Les syndicats craignent 16 000 à 20 000 suppressions en 2009.

« Nous protestons aussi contre les programmes du primaire, rétrogrades, prévus pour la rentrée, et contre le projet de loi instituant un droit d'accueil dans les écoles, les jours de grève », déclare Gilles Moindrot, secrétaire général du SNUipp.

Dans le supérieur, Jean Fabbri (Snesup) prédit des « arrêts de travail importants » dans les Instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM). « Les personnels craignent un démantèlement des IUFM et une remise en cause de la qualité de la formation. » Nicolas Sarkozy a récemment annoncé que les concours de l'enseignement seraient intégrés au cursus universitaire, à partir de 2010.

La participation devrait être moindre que lors de la grève du 15 mai, estime Gilles Moindrot, en raison de son « cadre unitaire plus restreint ». Le 27 mai, les syndicats n'avaient pas réussi à s'entendre sur une journée nationale unitaire en juin. Ils se sont donné rendez-vous en août pour poursuivre la mobilisation à la rentrée.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article