Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

L'Aquitaine et la Région Paca rejoignent à leur tour le Gers

26 Février 2011 , Rédigé par PRG Landes

 
Fédération des Landes du Parti Radical de GaucheAprès l'Ile-de-France, les Pays de la Loire et le Midi-Pyrénées, l'Aquitaine et la Provence-Alpes-Côte d'Azur sont les 4e et 5e Régions de gauche à soutenir l’action engagée par Philippe Martin, président du conseil général du Gers, de recours devant la Cour de justice de l’Union européenne, ont indiqué mardi les deux conseils régionaux.

« Il s’agit de faire annuler la décision prise le 28 juillet 2010 par la Commission européenne d’autoriser l’importation et la mise sur le marché de cinq nouvelles variétés d’OGM sur le territoire de l’Union européenne et de renouveler l’autorisation d’une autre », rappelle le conseil général de l'Aquitaine, présidé par le socialiste Alain Rousset.

Cette décision de John Galli, commissaire européen en charge de la Santé et de la Protection des consommateurs, « va à l’encontre non seulement de l'intérêt général, mais elle bafoue également le principe démocratique et le droit des consommateurs », s'indigne le conseil régional aquitain.

« Les OGM suscitent des inquiétudes car rien ne permet aujourd’hui de garantir qu’ils n’ont pas de conséquences néfastes sur la santé. Il n’est donc pas acceptable d’autoriser l’importation et la vente de tels produits, au nom des exigences d’une économie aux mains des grandes puissances financières ! », indique Michel Vauzelle, président de la Région Paca, qui, "dès 2004", s’est « déclaré opposé à tout essai privé ou public de toutes cultures de plantes génétiquement modifiées en plein champ sur son territoire ».

« Aujourd’hui, rien ne permet de garantir l’innocuité des OGM sur le plan de la santé alors que par ailleurs les impacts négatifs des cultures OGM sur la biodiversité et la contamination des parcelles non OGM sont, quant à eux, avérés », relève le conseil régional de l'Aquitaine, pour qui « l'avenir de l'agriculture et de l'alimentation saine ne peut être sacrifié sur l'autel des intérêts économiques de quelques géants de la semence ».

 

Source: www.lafranceagricole.fr

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article