Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

La faim justifie les moyens

28 Mai 2010 , Rédigé par PRG Landes



 
Communiqué du 26 mai 2010


La faim justifie des moyens : le défi alimentaire à l’'horizon 2050
Atelier de prospective du jeudi 20 mai 2010


Le rapporteur de la délégation sénatoriale à la prospective, à M. Yvon Collin, sénateur du Tarn-et-Garonne (RDSE), a organisé une première table ronde (cf. communiqué de presse du 10 mai 2010 : http://www.senat.fr/presse/cp20100510a.html), le jeudi 20 mai au matin, sur « le défi alimentaire à l’horizon 2050 ».

Elle a montré que les scénarios du pire n’étaient pas les moins probables et que nourrir la planète en 2050 implique des politiques actives en rupture avec les tendances passées.

Elle a mis en évidence que, même un équilibre à peu près convenable entre offre et demande, n’excluait pas une forte volatilité des cours aux effets potentiellement dévastateurs, conséquence de la place croissante des échanges.

Elle a rappelé que, si l’accroissement du niveau de vie devait déboucher sur une uniformisation des modes de consommation, il s’ensuivrait des impasses en termes de production, notamment pour les produits carnés.

Elle a encore souligné les tensions qui résulteraient de la nécessité d’un accroissement des rendements face aux exigences écologiques (biodiversité, pesticides, biotechnologies) dans un monde où l’énergie sera plus chère et la ressource en eau plus chichement comptée dans de nombreuses régions du monde.

Elle a enfin montré que, face à ce défi, la mobilisation internationale au plus haut niveau, n’'était pas au rendez-vous, les engagements du G8 n’étant trop souvent qu’incomplètement respectés.

Le rapporteur poursuivra ses travaux pour préciser les stratégies à mettre en œuvre. D’ores et déjà, la table ronde a montré qu’elles impliquaient de traiter l’alimentation comme un bien public mondial et qu’il fallait les concevoir en tenant pleinement compte des impératifs généraux du développement et de la situation particulière des agriculteurs, dont le rôle sera, demain plus que jamais, de premier ordre.

 Contact : Karine Rahuel – 01.42.34.31.07 – k.rahuel@senat.fr

Contact presse : Olivier Graftieaux – 01.42.34.25.38 – o.graftieaux@senat.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Otschapovski Pennell danièle 28/05/2010 20:44



je ne sais par quoi commencer ""la faim du pétrole"


les conteurs de science ou"  le danger ou les promesses des nanotechnologies"


les dangers liés à la barrière des espèces "les chaines ADN  les pandémies??


les risques écologiques"les risques alimentaires " le manque de recul" les glaces font trember les climatologues "la planéte en état peut nourrir 12millards de personneseet d'autres sont
intervenus en demandant la régulationde la population mondiale





le pétrole tragression profanation


le pétrole doit sa génése aux planctons aux algues , aux protèines et autres organimes qui tombent au fond de l'océanla putréfaction  de la faune et de la flore aquatique accumulée
au cours des siècles


Ironie du sort, se sont elles qui sont le plus touchées par la pollution actuelle



et ce soir je chante ce que nous devons défendre""les plaisirs de la vie"


le vin que l'on boit avec les camarades" l'amour" le feu en hiver"


la rivière fraîche en été  et surtout ""la liberté de changer le réel"