Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Fédération des Landes du Parti Radical de Gauche

L'Aquitaine lance les sélections régionales des 39èmes Olympiades des Métiers

31 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Organisées pour la première fois en 1950, les Olympiades des Métiers sont la plus grande compétition internationale de la jeunesse et de la formation professionnelle.
Pour sa 39ème édition, elle est ouverte aux apprentis, lycéens, stagiaires, salariés,…, nés après le 31 décembre 1984.

Si vous vous préparez à votre futur métier ou vous êtes spécialiste d’un métier dans des domaines aussi divers que l'agriculture, l'automobile, l'alimentation, les services, l'industrie, le bâtiment ou les TIC, inscrivez-vous pour participer à la sélection régionale aquitaine, 1ère étape des Olympiades des Métiers. Elle aura lieu les 14 et 15 décembre 2006 à Bordeaux-Lac.

Chaque postulant devra effectuer une démonstration technique de haut niveau pour être sélectionné dans l'équipe aquitaine qui s'entraînera ensuite pour les finales nationales, prévues au printemps 2007. Une équipe française sera alors constituée pour participer à la compétition mondiale qui aura lieu à l’automne 2007 au Japon.


Lire la suite

CNE : première application abusive...

29 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Tout comme le Parti Radical de Gauche, la CFDT a engagé le combat contre le CNE sur le terrain juridique pour aboutir à l'annulation d'un contrat précaire dérogatoire au droit commun du Code du travail.

Dans les Landes, un premier cas de rupture abusive de contrat de travail en CNE vient d'être rendu public. Après un mois et demi de travail, un jeune adhérent de la CFDT de 33 ans employé dans une TPE afficliée en fait à une multinationale a été licencié de façon publique et déshonnorante : en moins d'une haure, ses effets personnels ont été jetés dans un carton, déposés sur le parking, il a été raccompagné à son domicile en camionnette.

Tout comme la CFTD, le Parti Radical de Gauche récuse ces méthodes humiliantes ; après le retrait du CPE, nous devons combattre cas par cas les applications abusives du CNE.

La CFDT nous informe qu'un colloque régional aura lieu en octobre dans les Landes afin d'évaluer la situation du CNE et son impact sur l'emploi.


Lire la suite

Perseverare diabolicum...

27 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

C’était promis juré, craché, après le CPE, le gouvernement avait promis qu'il dialoguerait et ne passerait plus en force. Mais chassez le naturel, il revient au galop. Interviewé, ce mardi 25 juillet à Europe 1, sur la privatisation de GDF, le ministre des Finances Thierry Breton a répondu à la question de Marc Tronchot :

Le 49-3 sur un sujet comme ça, c’est une possibilité ?

"Il n’est pas de ma responsabilité. Par contre, ce que je dis, il faut vraiment que les Français l‘entendent. Quand je vois que l’on dit que certains voudraient déposer 50.000 amendements sur une question : « oui ou non, le capital de GDF détenu par l’Etat peut-il descendre de 70 % à 34 % ? » et qu’il y a 50.000 amendements, on n’est plus dans la démocratie, on est ailleurs. Eh bien il faudra que ceux qui sont ailleurs expliquent pourquoi ils sont ailleurs."

Primo on retrouve la théorie désormais systématiquement utilisée : Les Français ne veulent pas comprendre… Là cela va plus loin, de gré ou de force, il faudra qu’ils comprennent.
Secundo, le Parlement a vocation à être godillot. Ne sont légitimes que ceux qui plaisent, les autres seraient « ailleurs » !
Tertio, si au sein du gouvernement on susurre que le 49-3 pourrait être utilisé, c’est que du coté de la majorité aussi, il y a de l’eau dans le gaz !


Lire la suite

Secteur aéronautique : à la découverte d'entreprises aquitaines dynamiques

25 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Suivez le guide des formations professionnelles et activités innovantes avec le magazine bimensuel de TV7 "Modes d'emplois" coproduit par le conseil régional.

Dans ce nouveau Modes d’Emplois vous plongerez dans le domaine de l'aéronautique, depuis le salon de Farnborough en Grande Bretagne consacré à ce secteur, où une douzaine d’entreprises aquitaines sont présentes.

Après les déboires de la Sogerma, y a-t-il encore un avenir pour l’emploi aéronautique en Aquitaine ? L'émission fera un tour d’horizon des grosses et petites entreprises du secteur qui se portent bien et qui embauchent.
Nous verrons quelles sont les attentes de l’une d’entre elles, Alema, qui vient présenter une innovation : un robot perceur de fuselage. Quels sont les contrats que l’on peut signer au cours d’un salon, en quoi cela peut aider l’emploi régional?... Autant de questions que Modes d'emplois est allé poser à son dirigeant.
Nous irons également du côté de Turbomeca, qui fabrique aujourd’hui une turbine d’hélicoptère sur deux dans le monde. Dans le cadre de leur expansion sur le site de Bordes près de Pau, ils recherchent 400 personnes, du technicien à l’ingénieur.
Enfin, Exameca, l’un de leurs fournisseurs, se porte par conséquent également très bien et recrute 80 techniciens spécialistes des métaux en feuille.


Lire la suite

L'économie Radicale par Thierry Jeantet

23 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org


HD_1213_rennes_midipile_240506[2]
Vidéo envoyée par Lalmy
Lire la suite

Libre tribune : Jean-Luc Vernet, élu PRG de Villeneuve sur Lot

22 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Luc VERNET (ÉLU LOCAL à VILLENEUVE-sur-Lot). Publié dans #prglandes.org

Suite à votre article paru dans LA DÉPÊCHE du Midi édition Lot-&-Garonne en Page VILLENEUVE (en date du 21 Juillet 2006), il est somme toute utile de préciser ici les différents questionnements que soulèverait l'instauration d'un "Péage" sur la RN-21, Villeneuve / Agen, car il en va de "l'Aménagement du Territoire" et de la République :
 
- Pourquoi les Usagers de la RN-21 entre Villeneuve et Agen devraient-ils s'acquitter d'un "droit de passage"... alors que la Gratuité serait toujours la norme de Villeneuve vers Castillonnès / Bergerac, ou bien, d'Agen vers Lectoure / Auch ? Sans oublier la Gratuité sur la RN-113 (Agen / Marmande) ou encore sur la RN-20 (Brive / Cahors / Montauban) ? Et "l'égalité de traitement" sur le territoire de notre chère République ? 
 
- Que dire aux automobilistes effectuant quotidiennement le trajet Villeneuve / Agen afin de se rendre sur leur lieu de travail ? Et idem pour les personnes ayant des revenus modestes (exemple en recherche d'emploi) devant se rendre en Préfecture, auprès des organismes sociaux ? Après "l'enclavement routier", "l'enclavement financier" ? (et ce d'autant plus, vu le prix des carburants et la fermeture de notre ligne SNCF !). 
 
- Comment concevoir que nous soyons toutes et tous des contribuables à la Nation (via la TVA, l'Impôt sur les Revenus, la TIPP sur les Carburants, ... etc), laquelle a à charge des routes nationales comme cette RN-21 avec le budget national, ... et que l'on veuille -aussi- nous faire payer un "droit de passage", sur cette même RN-21 ? Et jusqu'où le "désengagement de l'État", avec "l'érosion de nos Pouvoir d'Achat" ?
 
Considérant ici, notre "Vie locale", le "Développement Économique" et la "Sécurité Routière", il est indispensable -sinon urgent- que la RN-21 puisse être modernisée, entre Villeneuve / Agen car nous avons là une route vraiment d'une "autre époque" !
 
En tant qu'Élu de Villeneuve s/Lot, Radicalement "Républicain", je lance ici un appel solennel à l'ensemble de nos Décideurs, pour que l'Arrondissement Villeneuvois ne soit pas victime d'une nouvelle fracture "géographique" et "financière". Or seul l'État peut être le garant de "l'Intérêt Général" ; c'est l'Idée que l'on se fait de la République.
 
En remerciant -très sincèrement- "le journal de la démocratie", d'ouvrir ses colonnes sous le sceau de la liberté de la presse, pour un enjeu ayant trait au "Bien Commun".
Lire la suite

Tourisme : bons débuts pour la France

22 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Le début de l’été avait mal commencé pour les professionnels du tourisme, la faute à une météo capricieuse et à un Mondial qui ont maintenu une partie des Français chez eux

La situation a changé depuis le retour du beau temps sur la totalité du pays, et le week-end du 14 juillet a marqué un pic dans la fréquentation touristique, notamment au bord de la mer. La Côte d’Azur semble être l’une des destinations privilégiées pour les visiteurs anglais et italiens notamment, ce qui laisse espérer une année record comme en 2001.

La capitale a également vu arriver de nombreux touristes, avec des records d’affluence pour la Tour Eiffel, de longues files d’attente pour les bateaux-mouches, et, comme l’indique Paul Roll, directeur général de l’Office de tourisme de Paris, une fréquentation des musées et des grands magasins qui progresse, ainsi qu’un taux d’occupation des hôtels en augmentation. En ajoutant à cela l’inauguration de la 5e édition de Paris Plages, qui est placée cette année sous le signe de la Polynésie française, Paris risque de vivre une période estivale florissante.

Quant aux autres régions françaises, les tendances sont plus nuancées. En Corse, les professionnels prévoient un mois de juillet 2006 sur les mêmes bases que celui de l’année précédente, mais un mois d’août moins favorable.
En Midi-Pyrénées, l’Observatoire du tourisme table sur les mêmes chiffres qu’en 2005 grâce à une accélération après le 14 juillet.
En Languedoc-Roussillon, les tendances sont plus mitigées, contrairement au Poitou-Charentes, où la saison démarre bien à La Rochelle, grâce aux festivals.
Pour la Bretagne et la Normandie, la situation est moins prévisible : si la canicule persiste, les touristes iront plus facilement y chercher un peu de fraîcheur.
Quant aux régions Rhône-Alpes, Auvergne et Alsace, elles semblent nettement en retrait et espèrent une clientèle de « dernière minute » pour rattraper une saison qui ne s’annonce pas comme la meilleure.

Les touristes qui attendent le dernier moment pour choisir leur destination sont d’ailleurs de plus en plus nombreux : 33 % des vacanciers affirment avoir pris leur décision « à moins d’un mois du départ », contre 30 % lors d’une étude comparable réalisée l’an dernier. Mais ils sont aussi moins nombreux à partir en vacances : un Français sur deux cette année, contre 60 % il y a cinq ans.


 

Lire la suite

Canicule : éviter les erreurs de l’été 2003

20 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Les grosses chaleurs qui se sont emparées du pays depuis quelques jours font craindre une nouvelle canicule meurtrière.

Le thermomètre a souvent frôlé les quarante degrés hier, mardi 18 juillet, notamment dans l’agglomération bordelaise où l’on a dénombré les premiers morts liés à la chaleur, une femme de 81 ans et un homme de 85 ans, des personnes qui, selon la préfecture de Gironde, souffraient de pathologies dont les conséquences ont été aggravées par la canicule. Mais afin d’éviter le fiasco de l’été 2003, où le gouvernement de Jean-Pierre Raffarin avait paru hésitant et démuni face à la crise qui avait causé la mort de 15 000 personnes, le gouvernement a mis en place un plan canicule au niveau national.

Ce plan comporte quatre niveaux d’alerte progressifs. Le niveau 1, la vigilance, requiert de la part de l’InVS (Institut de veille sanitaire) et de Météo France, une veille climatique et sanitaire. Au second niveau, l’InVS alerte le ministre de la Santé, qui alerte à son tour les préfets des départements concernés. Le niveau suivant voit le Cogic (Comité interministériel de gestion des crises) entrer en action. Les préfets déclenchent des plans blancs (hôpitaux), rouge (secours) et vermeil (personnes vulnérables). Le dernier niveau prévoit un déploiement de l’armée, la réquisition des média et le renforcement des plans mis en place.
Actuellement, le niveau 2, qui concernait vingt-cinq départements en début de semaine, n’en concerne plus que onze, dont les agglomérations parisienne, lyonnaise et marseillaise.

Outre ce plan national de prévention de la canicule, de nombreuses initiatives locales sont prises et notamment celles qui permettent de lutter contre l’isolement des personnes âgées, qui fut une des causes principales du nombre de morts durant l’été 2003. Citons par exemple les initiatives prises par le conseil général des Alpes-Maritimes qui participe au financement d’un système de télésurveillance pour les retraités niçois ; la Mairie de Toulouse qui a mis en place une équipe de bénévoles chargée d’appeler quotidiennement une liste de 198 personnes considérées comme sensibles, ou encore certaines préfectures qui ont mis en place des permanences téléphoniques en plus du numéro national déjà existant.

Malgré ce plan national, et la grande campagne d’information sur les comportements à adopter, certains restent sceptiques quant au fonctionnement de celui-ci en cas de chaleur persistante. «Nous sommes déjà surchargés », affirme Patrick Pelloux, président de l’association des médecins urgentistes hospitaliers de France (Amuhf). « Si la canicule s’installe, la situation va devenir ingérable » ajoute-t-il.

La situation est pour l’instant sous contrôle, et les leçons de la canicule 2003 semblent tirées, reste maintenant à savoir si tout fonctionnera comme prévu.


Lire la suite

ALERTE – LA DROITE A TOUJOURS DE L’APPETIT.

19 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Nous vous informons du lancement de la campagne ALERTE LA DROITE A TOUJOURS DE L’APPETIT.

La Campagne
ladroitelaplusbetedumonde.com est le résultat d'une recontre de militants, sympathisants et nouveaux adhérents des partis de Gauche en particulier du Parti Socialiste suite aux batailles contre la réforme des retraites, contre le CNE et le CPE.

Jeunes et moins jeunes, syndiqués et non syndiqués, militants et non militants, nous n'avons qu'un seul objectif : battre la droite en Mai 2007. Nous ne voulons pas que la gauche lâche prise et nous désirons qu'elle soit la plus percutante possible face à la droite.


Les sondages ne nous touchent pas, le choix de tel candidat ou de telle candidate n'est pas pour l'heure l'objet de nos préoccupations.

Parce que l’appétit de la droite n’a pas de limite dans le temps et sur le territoire, ladroitelaplusbetedumonde.com propose une démarche interactive. Ainsi, nous vous proposons de dénoncer les dégâts et les dangers de la politique voulue par la droite en participant au dispositif d’alerte des internautes ! Dénoncer, c'est déjà convaincre. Convaincre c'est essentiel pour assurer la défaite de la droite et pour faire renaître l'espoir et la volonté.

Par le biais de cette campagne d'affichages, de rencontres, grâce à ce blog, nous souhaitons que les
citoyens s'approprient notre combat et qu'ils y participent activement.


Ainsi, en 2007, nous gagnerons !


Vous pouvez consulter le Blog de campagne que vous trouverez à l’adresse suivante : http://www.ladroitelaplusbetedumonde.com

Rejoignez-nous, participez activement à notre grande campagne, commandez nos autocollants, envoyez-nous vos textes, alimentez la rubrique « Combattre la droite chez vous aussi »…


L’équipe de Campagne

MESSAGE A DIFFUSER SANS MODERATION !

Contact : contact@ladroitelaplusbetedumonde.com
Blog de campagne : http://www.ladroitelaplusbetedumonde.com


Lire la suite

Baylet : pas de candidat PRG si le PS trouve une formule pour rassembler

16 Juillet 2006 , Rédigé par Jean-Philippe Guerini Publié dans #prglandes.org

Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche (PRG), a affirmé mercredi que son parti renoncerait à présenter un candidat à la présidentielle de 2007 si le PS trouvait une formule pour "rassembler la gauche".

"Il est légitime que dans une élection présidentielle, qui est une élection majeure, nous nous battions sous notre propre drapeau et portions nos propres valeurs", a affirmé Baylet sur la chaîne LCI, en rappelant que son parti disposait de plusieurs présidentiables: Christiane Taubira (candidate en 2002), l'ancien ministre Bernard Tapie ou encore lui-même.

Mais, a-t-il ajouté, si avec le Parti socialiste "on arrive à trouver une formule pour rassembler, il est très possible que nous reconsidérions notre position".
"La victoire de la gauche et les intérêts de la France passent avant notre propre approche partisane", a réitéré M. Baylet qui a appelé les socialistes à être "moins hégémoniques" et "à prendre des initiatives pour rassembler". La proposition du PRG de primaires à gauche n'a "pas reçu de réponse" du PS, a regretté son président.

M. Baylet, qui vient de conclure un accord sur les législatives avec le PS, a souligné qu'il continuait les "discussions" avec les socialistes en vue de 2007, mais, a-t-il prévenu, "le temps presse" et "il faut qu'avant la fin du mois de septembre tout soit bouclé". Il a rappelé que son parti doit décider de sa stratégie présidentielle lors de son Congrès des 22 et 23 octobre.

Une candidature commune "devra être portée par une plateforme programmatique qui nous réunirait", a ajouté le président du PRG qui a rappelé ses points de divergences avec le projet du PS: "la renationalisation d'EDF, les 35 heures et la question européenne". "Il faudra que tout le monde fasse des concessions", selon lui.

Comme il était interrogé sur la popularité de Ségolène Royal, M. Baylet a souligné que la présidente de Poitou-Charentes "incarne ce qu'attendent les Français" en terme de "renouveau et de féminisation de la vie politique". Mais, "je ne veux pas choisir entre les candidats socialistes", a-t-il lancé.


Lire la suite
1 2 3 > >>